/div>

09/06/2014

Journée de solidarité : depuis dix ans, un jour de travail gratuit pour financer l'aide aux personnes handicapées

ainter.jpgVous percevez 1 000 € par mois au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH) ? 39 %, soit 390 €, sont financés par la Contribution de solidarité par l’autonomie (CSA). Autrement dit, par la journée de travail non rémunérée imposée aux travailleurs. Cette journée de solidarité a été instaurée il y a dix ans pour financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d’autonomie. Le gouvernement Raffarin l’avait mise en place après la canicule de 2003. Cet épisode avait provoqué la mort de 15 000 Français, révélant les insuffisances de l’accompagnement des personnes âgées.

Lire la suite

28/05/2014

Les enseignants veulent être mieux formés à l’accueil des élèves handicapés

écoles,avs,aesh,enseignants,formation,professeurs,profs,élèves,scolarité,école,scolarisationL’école inclusive, les enseignants y croient, mais ils estiment ne pas y être assez préparés. Plus de 90 % approuvent le principe de l’inclusion scolaire selon les résultats, rendus public le 27 mai, d’une enquête réalisée par le syndicat SNUipp-FSU auprès de 5 000 professeurs des écoles maternelles et élémentaires. En parallèle, plus de 20 % jugent « irréaliste » cet objectif d’accueillir les enfants en situation de handicap au sein des écoles ordinaires. 

Améliorer aussi la formation des AVS

Aujourd’hui, plus de 140 000 y sont scolarisés individuellement ou au sein d’une classe pour l’inclusion scolaire. « C’est plus du double par rapport aux années 2000, note le premier syndicat du primaire. Les enseignants ont été les chevilles ouvrières de cette mutation de grande ampleur. » Au premier rang des moyens nécessaires pour aller plus loin, les enseignants citent d’ailleurs leur formation. Viennent ensuite la formation/le nombre d'auxiliaires de vie scolaire (AVS) ainsi que la baisse des effectifs dans leur classe. 

Lire la suite

27/05/2014

CAMSP et CMPP : les frais de transport enfin pris en charge par la Sécurité sociale

CAMSP,CMPP,frais de transport,transport,Sécurité sociale,SécuC’est la fin d’une longue attente pour les parents d’enfants en situation de handicap accueillis dans un centre d'action médico-sociale précoce (CAMSP) ou un centre médico-psycho-pédagogique (CMPP). Et une bonne nouvelle pour leur porte-monnaie. Un décret, publié au Journal officiel de ce 27 mai, supprime la participation financière des assurés sociaux aux frais de transport liés aux soins ou aux traitements dans ces établissements. Ces frais seront désormais pris en charge intégralement par l'Assurance maladie, sans ticket modérateur mais après entente préalable. 

Lire la suite

07/05/2014

@Arrêt sur la toile/Ségolène Neuville veut imposer les normes françaises aux établissements belges

neuville,ségolène neuvlee,belgiques,places,manque de places,établissements,résidents« La prestation proposée [en Belgique] doit correspondre à l’exigence de qualité que nous avons en France. » Dans un entretien accordé à Libération ce matin, la secrétaire d’État déléguée aux personnes handicapées expose ses objectifs concernant l’accueil des quelque 5 000 personnes handicapées dans des établissements belges. Le quotidien avait révélé fin avril, photos à l’appui, « les conditions de prise en charge calamiteuses » dans une structure spécialisée.

« Ce qui est essentiel, c’est qu’il y ait des contrôles conjoints, enfin rendus possibles depuis l’entrée en vigueur de l’accord franco-wallon [le 10 mars] », souligne Ségolène Neuville, qui se rend sur place, ce mercredi 7 mai. « Dans l’état actuel des choses, on a besoin de ces places en Belgique. (…) C’est comme ça qu’il faut prendre le problème : non pas en fermant ces centres mais en leur imposant les normes françaises. »

« Le lucratif n’a rien à faire » dans le secteur du handicap

Ségolène Neuville se félicite, par ailleurs, que « dans le secteur du handicap en France, le privé lucratif soit ultraminoritaire. Ce sont cinq établissements sur 10 000. (…) Il n’est pas normal de faire du bénéfice avec l’argent public au détriment des personnes handicapées. » Signalé par Franck Seuret

À lire sur Libération.fr

À lire aussi :

J’ai déjà regardé pour vous : Zone interdite dimanche sur M6, une enquête-choc sur les centres qui maltraitent les enfants handicapés

Un accord cadre pour améliorer la qualité de l'accueil des Français handicapés en Belgique

01/05/2014

Des manifestations en Europe, le 5 mai, pour dire Stop aux économies sur le handicap

europe,crise,austérité,économies,manifestations,ueDiminution des aides, durcissement des critères d’accès aux droits, ralentissement des programmes de créations de places et de services… : les Européens en situation de handicap paient un lourd tribut à la crise. « Ils sont encore plus violemment impactés que les autres citoyens par les mesures d’austérité et les coupes budgétaires », s’alarment le Forum européen des personnes handicapées, le Réseau européen pour la vie autonome et le Consortium européen des fondations pour les droits humains et le handicap. Ce dernier a récemment publié une étude montrant la détérioration de la situation des personnes handicapées dans les différents pays de l'Union 

Une marche de la honte à Bruxelles, le 5 mai

Ces trois grandes ONG européennes ont lancé une campagne pour dire Stop aux économies sur le handicap. Elles appellent les personnes handicapées et leurs associations à se mobiliser, le 5 mai, partout en Europe. Une marche de la honte, a walk of shame, va notamment être organisée à Bruxelles.

Lire la suite