/div>

11/07/2014

Services à la personne : la Cour des comptes recommande de cibler les aides sur les personnes fragiles

aide à domicile,auxiliaires de vie,aides,cour des comptes,réductions d'impôt,avantages fiscaux,avantages sociaux« La politique de soutien aux services à la personne se révèle coûteuse si on la rapporte au nombre d’emplois concernés. » Selon le rapport de la Cour des comptes, rendu public le 10 juillet, les avantages sociaux et fiscaux accordés aux particuliers représentent 11 800 € par emploi équivalent temps plein. « Soit un niveau correspondant au haut de la fourchette des contrats aidés. » Pour de l’aide aux actes de la vie quotidienne et de la garde d’enfants mais aussi des services de confort comme le jardinage, du soutien scolaire ou bien encore des soins esthétiques à domicile.

Un effort financier insoutenable

« Un tel niveau global de soutien ne serait pas soutenable si l’emploi se développe notablement dans le secteur, notamment du fait du vieillissement de la population », soulignent les magistrats. Ils recommandent donc au gouvernement de cibler les aides sur certains publics et certains services. Lesquels ? Tout dépend des objectifs retenus. 

Lire la suite

09/06/2014

Journée de solidarité : depuis dix ans, un jour de travail gratuit pour financer l'aide aux personnes handicapées

ainter.jpgVous percevez 1 000 € par mois au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH) ? 39 %, soit 390 €, sont financés par la Contribution de solidarité par l’autonomie (CSA). Autrement dit, par la journée de travail non rémunérée imposée aux travailleurs. Cette journée de solidarité a été instaurée il y a dix ans pour financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d’autonomie. Le gouvernement Raffarin l’avait mise en place après la canicule de 2003. Cet épisode avait provoqué la mort de 15 000 Français, révélant les insuffisances de l’accompagnement des personnes âgées.

Lire la suite

29/05/2014

La galère de Philippe Aubert, étudiant dépendant, privé de ses aides financières

Philippe,Aubert,Philippe Aubert,PCH,aide humaine,dépendant,auxiliaires de vie,NanterreVoici le SOS d’un homme en détresse. Philippe Aubert, infirme moteur cérébral de 34 ans, totalement dépendant, s’est résolu à lancer un appel à l’aide. Cet étudiant, qui finit son master 2 de sociologie, et sa famille se trouvent dans une situation financière extrêmement difficile, suite à un imbroglio administratif. Pendant près d’un an et demi, Philippe Aubert a été privé de ses droits à la prestation de compensation du handicap (PCH).

Faire Face : Quelle est l’origine de vos problèmes financiers ?

Philippe Aubert : Je ne peux absolument rien faire seul. Ni me laver, ni me nourrir, ni m’habiller, ni même parler… Je suis monsieur Ni-Ni. Cela ne m’empêche pas de poursuivre mes études et de vouloir vivre le plus possible en autonomie. La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) m’avait accordé une aide humaine 24 heures sur 24, au titre de la PCH. Je bénéficiais de ce service au sein de la résidence universitaire de Nanterre.

Mais une modification purement administrative du statut de cette résidence a entraîné un changement dans le montage qui avait été mis en place. Avant que mes droits ne soient rétablis, ma famille et moi avons dû faire l’avance des salaires et des charges sociales pendant seize mois. Avec 4,5 employés équivalent temps plein, la facture grimpe vite. Tout cumulé, cela représente plus de 100 000 €. 

Lire la suite

22/05/2014

Une enquête passe à la loupe l'aide aux aidants

aidants,crédit agricole assurances,actions de soutien

Crédit agricole assurances vient de publier une enquête sur l’aide aux aidants : "Etre aidant : une solidarité en mouvement"Il ne s’agit pas tant de brosser un portrait de l’aidant-type que de passer en revue les actions de soutien aux aidants.

Les associations de personnes handicapées s'engagent

L’étude montre, tout d’abord, que ce ne sont plus uniquement les associations de maintien à domicile qui développent des actions en direction des aidants. Nombre d’associations de personnes en situation de handicap sont, par exemple, amenées à élargir leur périmètre d’intervention pour soutenir des aidants familiaux gagnés par l’épuisement.

Lire la suite

01/05/2014

Des manifestations en Europe, le 5 mai, pour dire Stop aux économies sur le handicap

europe,crise,austérité,économies,manifestations,ueDiminution des aides, durcissement des critères d’accès aux droits, ralentissement des programmes de créations de places et de services… : les Européens en situation de handicap paient un lourd tribut à la crise. « Ils sont encore plus violemment impactés que les autres citoyens par les mesures d’austérité et les coupes budgétaires », s’alarment le Forum européen des personnes handicapées, le Réseau européen pour la vie autonome et le Consortium européen des fondations pour les droits humains et le handicap. Ce dernier a récemment publié une étude montrant la détérioration de la situation des personnes handicapées dans les différents pays de l'Union 

Une marche de la honte à Bruxelles, le 5 mai

Ces trois grandes ONG européennes ont lancé une campagne pour dire Stop aux économies sur le handicap. Elles appellent les personnes handicapées et leurs associations à se mobiliser, le 5 mai, partout en Europe. Une marche de la honte, a walk of shame, va notamment être organisée à Bruxelles.

Lire la suite