09/06/2014

Handicaps et innovations : un projet d’exosquelette pour remarcher récompensé par le Prix EDF Pulse

Et le gagnant est… l’exosquelette Wandercraft ! Ce dispositif de jambes robotisées a remporté, le 30 avril dernier, la somme de 50 000 € d’aide à son développement. Ce dans le cadre des prix EDF pulse dans la catégorie santé, une thématique de recherche très prisée par les citoyens européens.

L’utilisation de l’exosquelette Wandercraft vise à donner de l’autonomie aux personnes atteintes de maladies neuro-musculaires, en leur permettant de remarcher. Articulé pour épouser au plus près la mécanique de la jambe, le Wandercraft est également doté d'un système assurant l'équilibre latéral. Son point fort ? Aucune manette, ni boutons puisque sa mise en mouvement passe par le buste de l’utilisateur. En outre, l’emploi d’un algorithme sophistiqué devrait permettre de s'approcher d’une marche naturelle.

Une vidéo de présentation est visible ci-après quand un entretien avec l’un des porteurs du projet Wandercraft est disponible ici.



Soutenir des programmes innovants et concrets

En 2014, EDF a décidé d'aider à travers le monde des projets prometteurs liés aux usages de l’électricité et ne concernant que des applications très concrètes, portées par des laboratoires de recherche, des entreprises ou des start-up.

Un jury d’expert sélectionne à chaque fois deux finalistes par catégorie. Le Wandercraft, développé par trois jeunes polytechniciens passionnés de robotique et de mécanique, était opposé à un système destiné à prévenir les risques d’attaques cardiaques. O. Clot-Faybesse

À lire aussi :

- Aides techniques, réadaptation et handicap : Walkbot, un robot pour réapprendre à marcher

Les commentaires sont fermés.