30/05/2014

@Arrêt sur la Toile/La pilote Dorine Bourneton demande à François Hollande d’être le président de l’accessibilité

report,accessibilité,2005,pilote,bourneton,dorine bourneton,ad'ap« Monsieur le président, je vous écris pour vous dire combien je suis attristée, affligée et révoltée du report de la loi de 2005 sur l'accessibilité handicap. » Le Journal du Dimanche a publié, dans son édition du 26 mai, la lettre ouverte de la pilote paraplégique Dorine Bourneton à François Hollande.

« Si j'ai réussi à accomplir des choses exceptionnelles, aujourd'hui, mon quotidien est de ne pouvoir accéder à l'école de mon enfant ou à la pharmacie de mon quartier, souligne la jeune femme, qui a, entre autres, participé au rallye aérien Toulouse-Saint Louis du Sénégal. (…) Le passé récent nous montre, à travers les textes de loi sur l'avortement ou la peine de mort, que, souvent, on ne retient d'un mandat présidentiel que les décisions symboliques et courageuses. Que pensera-t-on demain de cette loi de 2005 si elle se transforme en une occasion gâchée ? Comment pouvez-vous laisser passer une telle chance ? » Signalé par Franck Seuret - Photo Olivier Ezratty

Commentaires

Monsieur le Président , n'écoutez pas les lobbies , ni nos députés pret a toutes les lachetées par intérêts ...... soyez celui qui nous laissera dans le cœur un remerciement eternel a votre courage politique et humain

Écrit par : Chereau | 02/06/2014

Pourquoi reculer encore !!
C'est la liberté pour les personnes en situation de handicap que refuse le président alors qu'il va sur les côtes du débarquement !!
C'est de la discrimination !!

Écrit par : berly | 02/06/2014

j'ajoute, Monsieur le Président, faîtes équiper s'il vous plaît toutes les écoles de France en domotique et robotique pour que les enfants à mobilité réduite puisse se déplacer en autonomie ou simplement accéder à l'école (je travaille en écoles publiques, en CAE, certaines écoles n'ont pas d'ascenseur, les portes sont trop lourdes, les toilettes désuètes ; et les classes sont à l'étage. Certes vous décentralisez, déconcentrez, mais Monsieur le Président, l'Education Nationale reste Nationale, et l'accès à l'enseignement ordinaire ne peut être réalisable qu'en acceptant les différences de chaque enfant dans sa mobilité, dans son évolution. Monsieur le Président nous avons devoir d'exemple au niveau de l'accueil des jeunes enfants. Ce sont les adultes de demain. S'il vous plaît l'élitisme est pour tous Monsieur le Président.

Écrit par : Dominique Rapelli-Cornolle | 02/06/2014

Oui Oui et Oui c'est tout de suite que les personnes en situation de handicap on besoin d'accessebilité ,faire une pétition enligne et l'envoyer au président pour faire avancer les choses aux plus vite ?-

Écrit par : Dumond-Chantal- | 06/06/2014

Le président et son gouvernement sont un peu frileux, faut pas s'attendre à des miracles.

Écrit par : Daniel Panier | 07/06/2014

Les commentaires sont fermés.