22/05/2014

Une enquête passe à la loupe l'aide aux aidants

aidants,crédit agricole assurances,actions de soutien

Crédit agricole assurances vient de publier une enquête sur l’aide aux aidants : "Etre aidant : une solidarité en mouvement"Il ne s’agit pas tant de brosser un portrait de l’aidant-type que de passer en revue les actions de soutien aux aidants.

Les associations de personnes handicapées s'engagent

L’étude montre, tout d’abord, que ce ne sont plus uniquement les associations de maintien à domicile qui développent des actions en direction des aidants. Nombre d’associations de personnes en situation de handicap sont, par exemple, amenées à élargir leur périmètre d’intervention pour soutenir des aidants familiaux gagnés par l’épuisement.


S'adapter aux besoins exprimés par les aidants

L'étude s’attarde également sur les actions mises en place : information, formation, soutien psychologique, répit… Il apparaît que les aides les plus pertinentes sont celles s’adaptant le mieux aux besoins exprimés par les aidants eux-mêmes. A contrario, les associations qui ne parviennent pas à se rapprocher des aidants sont celles ayant une approche trop globale ou trop psychologisante.  

Des politiques publiques insuffisantes

Enfin, et ce n’est pas la première étude à le souligner, les politiques publiques apparaissent nettement insuffisantes pour prendre en compte les aidants. Certaines associations tirent d’ailleurs la sonnette d’alarme. Elles ont arrêté leurs programmes de soutien aux aidants faute de financement pérenne.

Crédit agricole assurances s'est engagée, depuis 2010, auprès d’associations soutenant les aidants familiaux et les bénévoles. En trois ans, elle a financé 60 projets pour un total d’un million d’euros. L’enquête, réalisée par le sociologue Franck Guichet, a été effectuée à partir des dossiers de 437 candidats à un financement.Texte Estelle Nouel - Photo Sébastien Le Clézio

À lire aussi :

Loi sur les retaites : un recul pour les travailleurs handicapés ; deux petites avancées pour les aidants

Les commentaires sont fermés.