21/05/2014

Élections européennes : une appli pour mieux connaître l’Union et sa politique du handicap

Europe,UE,Fnath,élections,discriminations,parlement,députés,députés européens,parlement européen,transport,transport aérienQue fait concrètement l’Europe pour les personnes handicapées ? La réponse à cette question, vous la trouverez dans le dossier du Faire Face de ce mois. Mais aussi sur Europe & handicap, l’appli, gratuite, pour smartphones et tablettes, conçue par l’association des accidentés de la vie, la Fnath. Utile, à moins d’une semaine des élections européennes du 25 mai.

Lutte contre les discriminations et droit au transport

Vous y apprendrez notamment que c’est grâce à l’une des directives de l’Union européenne (UE) qu’a été instituée la Haute autorité de lutte contre les discriminations, devenue le Défenseur des droits. Que le règlement européen interdit aux compagnies aériennes de refuser le transport d’une personne en raison de son handicap, à moins de le justifier par des exigences de sécurité. Ou bien encore que la loi française de 2005 sur la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est largement inspirée des concepts européens, en particulier dans le domaine de l’emploi. 


80 millions d’électeurs en situation de handicap

L’appli présente également les règles des élections européennes. Les 390 millions de citoyens, dont 80 millions en situation de handicap, des 28 pays de l’UE sont appelés à voter pour élire les 751 députés du Parlement européen. Vous trouverez d’ailleurs des informations sur les missions des différentes institutions européennes.

Des revendications pour les députés européens

Enfin, la Fnath vous invite à choisir votre revendication prioritaire : les ressources, l’accès aux soins, l’accessibilité des nouvelles technologies, etc. Elle les communiquera aux députés européens. Pour que l'UE continue à agir concrètement en faveur des personnes handicapées… Franck Seuret - Photo Rock Cohen

Attention à bien taper Europe & handicap dans le moteur de recherche d’Apple store et Google play et non Europe et handicap. 

À lire aussi

Élections, le 25 mai – L’Europe agit pour vous : en mai, le dossier du magazine Faire Face s’intéresse à l’Union européenne

Discrimination et handicap : EasyJet condamnée en appel

Le handicap et l’état de santé, premières causes de discrimination en France selon le rapport annuel du Défenseur des droits

Commentaires

25 mai 2014,13 heures.

Je viens de voter.
Je suis inscrit à Paris, et accompli mon devoir de citoyen dans le 13e arrondissement, rue Tagore (Bureau de vote N°37 - L.E.I Gaston Bachelard - 2 rue Tagore - 75013 Paris).
Sur 3 bureaux de vote à la même adresse, 2 bénéficient d'une rampe d'accès (nécessaire, puisqu'il y a 5 ou 6 marches pour pouvoir entrer dans la partie du lycée où ils sont, mais le dernier (celui dont je dépends) qui n'a comme obstacle qu'un seuil de quelques centimètres n'en bénéficie pas. Il me faut donc faire demi-tour, ressortir dans la rue (emprunter la rampe d’accès appropriée aux 2 autres bureaux de vote desquelles je ne dépends pas, passer devant ces-dits 2 bureaux, passé par le couloir de la cuisine du lycée, pour enfin pouvoir accéder au parcours normal d'un électeur lambda.
Il n'y a ni danger ni extrême gravité : on n'est pas en Ukraine, ni en Syrie, ni dans un quelconque autre pays au monde où voter est un risque mortel, mais il n'en demeure pas moins que c'est extrêmement pénible de ne pouvoir accéder normalement à un droit/devoir normal, dans un pays "normal".

Vivement 2029 que mon bureau de vote soit réellement accessible en vertu de la loi de 2005 !

Écrit par : Colmar Marc | 25/05/2014

Les commentaires sont fermés.