13/05/2014

Ségolène Neuville assure que 80 % des établissements seront accessibles d’ici trois ans maximum

Capture d’écran 2014-05-13 à 11.24.37.png« On va voir des choses changer très rapidement. » Ségolène Neuville l’a promis, ce 13 mai, sur Vivre FM. La secrétaire d’État était interrogée sur le dossier brûlant des agendas d’accessibilité programmée (Ad'ap), ce matin même où l’APF organise un grand rassemblement, à Paris, pour exiger des délais resserrés pour la mise en accessibilité.

Des comptes à rendre au préfet au bout d'un an

Dans « 80 % des cas », c’est-à-dire pour tous les établissements de catégorie 5, recevant moins de 200 personnes, l’Ad’ap sera d’une durée de trois ans maximum. « Mais cela peut être seulement un an. Si vous avez simplement à mettre une rampe d’accessibilité, vous n’allez pas mettre trois ans, vous allez mettre un an. Et pour tout le monde, dès la première année, il y aura des comptes à rendre. (…) Le programme de la première année, c’était ça, et donc je dois dire ce que j’ai fait. Et ça sera à rendre au préfet. »


Jusqu’à six ans pour les propriétaires de plusieurs établissements

« Si un même propriétaire a plusieurs établissements, ajoute Ségolène Neuville, il peut avoir une deuxième période [de 3 ans] parce que cela demande plus de temps et plus d’argent. Au maximum, cela fera six ans. »

Et jusqu’à neuf ans pour les gares SNCF

Pour les gares ferroviaires, il y aura toutefois « une situation d’exception » : l’Ad’ap pourra durer jusqu’à neuf ans. Mais « tant que les gares ne seront pas mises aux normes, il faut qu’il y ait des solutions de remplacement. Par exemple, des personnels formés pour accompagner les personnes handicapées de tel à tel endroit dans la gare et jusqu’au train ; la possibilité de descendre à la gare d’avant ou d’après et d’être acheminé. (…) Il faut que le service public soit rendu. » Rendu dans de drôles de conditions… Franck Seuret - Photo DR

À lire aussi

- Le mardi 13 mai, à Paris, l'APF organise un rassemblement pour des délais resserrés

Le médiateur des normes caricature l’accessibilité

Accessibilité aux personnes handicapées : vers un délai supplémentaire de trois à neuf ans

11:03 Publié dans Accessibilité universelle | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ad'ap, neuville, délais, sncf, vivre fm | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Ségolène Neuville assure que 80 % des établissements seront accessibles d’ici trois ans maximum

pourquoi de telles déclarations dont on ne sait pas ce qu'elles donneront dans les faits!
moi j'aime les gens qui font, les gens qui disent ne m'intéressent pas, je ne doute pas une seconde de la volonté, la capacité, le bonne foi, le courage, de Mme NEUVILLE, mais pourquoi faire des déclarations "de campagne électorale" qui, si elles ne peuvent êtres honorées, vont nourrir encore la colère et la déception... pourquoi annoncer des chiffres , que l'on se contente de faire sans promettre après on jugera!

Écrit par : BJM | 14/05/2014

Souhaitons le, ce changement, l'Espoir fait vivre!!!!.
Comme pour les JO; Pierre de Coubertin, proclamait plutôt la participation.

Écrit par : Daniel Panier | 16/05/2014

Les commentaires sont fermés.