01/05/2014

Des manifestations en Europe, le 5 mai, pour dire Stop aux économies sur le handicap

europe,crise,austérité,économies,manifestations,ueDiminution des aides, durcissement des critères d’accès aux droits, ralentissement des programmes de créations de places et de services… : les Européens en situation de handicap paient un lourd tribut à la crise. « Ils sont encore plus violemment impactés que les autres citoyens par les mesures d’austérité et les coupes budgétaires », s’alarment le Forum européen des personnes handicapées, le Réseau européen pour la vie autonome et le Consortium européen des fondations pour les droits humains et le handicap. Ce dernier a récemment publié une étude montrant la détérioration de la situation des personnes handicapées dans les différents pays de l'Union 

Une marche de la honte à Bruxelles, le 5 mai

Ces trois grandes ONG européennes ont lancé une campagne pour dire Stop aux économies sur le handicap. Elles appellent les personnes handicapées et leurs associations à se mobiliser, le 5 mai, partout en Europe. Une marche de la honte, a walk of shame, va notamment être organisée à Bruxelles.


Cette journée de protestation intervient opportunément trois semaines avant les élections des parlementaires européens, dans les 28 États membres. « Nous voulons que la politique du handicap devienne une priorité », soulignent les trois ONG.

Les Français ne sont pas épargnés

En Espagne, en Grèce et en Grande-Bretagne, des manifestations ont eu lieu ces derniers mois pour protester contre les mesures de restrictions budgétaires visant les personnes handicapées. Les Français ne sont pas épargnés. Le plan d’économies de 50 milliards d’euros, adopté mardi 29 avril par l’Assemblée nationale, va geler les pensions d’invalidité. Il risque également d’impacter d’autres volets de la politique sociale du handicap. Franck Seuret - Photo DR

À lire aussi :

- Le gouvernement incapable d’augmenter les pensions d’invalidité

- L’AAH ne sera pas gelée mais les 50 milliards d’économie vont jeter un coup de froid sur la politique du handicap

- Parlement européen : cinq groupes politiques s’engagent pour les personnes handicapées

Commentaires

je ne comprends pas que je sois oblige de prendre mon fils chez moi si il viens a tomber dans les escaliers je porte plainte car moi aussi je suis malade et en ayant mon fils chez moi je ne peux me soigner que feras t on s il m arrive quelque chose hospitalisation par exemple ,donne moi un conseil car je suis prete a prevenir tous les services

Écrit par : delprato | 01/05/2014

Bonjour,

L'APF sera-t-elle représentée et par qui ?
J'irai bien tiens !
Il est important effectivement de nous mobiliser au niveau européen en plus de nous mobiliser dans nos pays. L'heure étant aux économies sur le dos des plus pauvres et précaires, handicapés ou pas d'ailleurs, ici comme partout, il est temps de peser pour la construction d'une Europe non pas des capitaux et de la concurrence libre et non faussée, mais plutôt d'une Europe sociale.
Car ce qui nous attend avec le traité transatlantique qui prévoit une plus grande libéralisation notamment des services (santé, éducation etc.) ça va pas s'arranger !!!

Écrit par : Anne Marie | 02/05/2014

Une marche de la honte en France serait également la bienvenue.

Écrit par : nikautlse | 08/05/2014

Je partage vos opinions.

Écrit par : leanie | 08/05/2014

Les commentaires sont fermés.