15/04/2014

Le nombre de demandeurs d’emploi handicapés atteint un niveau historique

chômage,emploi,taux de chômage,demandeurs d'emploi,agefiphPour les demandeurs d’emploi handicapés, c’est Trafalgar et Waterloo réunis. L’an passé, leur nombre a bondi de 11,5 %. Il s’élevait, fin 2013, à 413 000, selon l’Agefiph qui vient de publier ces chiffres. Un niveau encore jamais atteint.

La progression a certes été plus faible qu'en 2012 mais c’est presque deux fois plus que pour l’ensemble des demandeurs d’emploi (+6 %).

Le nombre de chômeurs handicapés a été multiplié par deux en six ans

Depuis fin 2007, le nombre de travailleurs handicapés inscrits à Pôle emploi a été multiplié par 2 (+100 %). Une progression quasiment deux fois plus forte que pour l’ensemble des demandeurs (+60 %). Deux raisons expliquent cette très mauvaise performance.


1 – Les demandeurs d’emploi handicapés ont du mal à trouver un poste car ils sont désavantagés 

« Dans une période de faible croissance économique, les personnes handicapées sont particulièrement vulnérables car elles cumulent des difficultés (âge, qualification, durée d’inactivité prolongée) », précise l’Agefiph.

2 -  Le nombre de travailleurs handicapés en poste ou en recherche d’emploi explose

Entre 2008 et 2011, le nombre de personnes ayant la qualité de travailleur handicapé (RQTH) est passé de 830 000 à 1 154 000 (+320 000). Cela tient sans doute au vieillissement de la population et au statut refuge que peut constituer cette RQTH en temps de crise. Mais aussi aux campagnes de communication interne menées par les employeurs auprès de leurs salariés pour les inciter à la demander.

Certes, sur la même période, le nombre de postes occupés par des salariés handicapés a augmenté de 100 000 environ. Mais c'est insuffisant pour absorber la hausse encore plus rapide du nombre de travailleurs handicapés.

Un taux de chômage plus de deux fois supérieur à celui de la population 

Résultat, le nombre de demandeurs d'emploi handicapés progresse fortement. Le taux de chômage aussi : en 2011 (dernier chiffre connu), il s’élevait à 21 %, soit plus du double de celui de l’ensemble des personnes en âge de travailler. Cuisantes défaites. Franck Seuret

À lire aussi 

L'Agefiph a moins de moyens pour plus de chômeurs handicapés

Le nombre de demandeurs d'emploi handicapés a bondi de 17 % en 2012

Commentaires

Pourquoi font-il tant de pub à la télé? A les entendre il suffit d'être handicapé pour obtenir une formation par l'AGEFIPH?

Écrit par : memee | 16/04/2014

je connais, (et si j'en connais d'autres personnes en connaissent aussi) des gens qui ont obtenus sans pour autant être handicapés ! (ça fait des sous à la fin) !
c'est peut-être aussi pour ça qu'il faut faire plus avec moins !
et pour les statistiques, si on met sur le même plan, au niveau des chances face à l'emploi , la paraplégie et la poussière dans l'œil, on fait dire aux chiffres un peu ce qu'on veut ...!

Écrit par : BJM | 17/04/2014

Les commentaires sont fermés.