11/04/2014

@Arrêt sur la toile/Immobilier : quand un promoteur défend les normes sur l’accessibilité

arnaud.png

« Pour beaucoup, la norme handicap est trop coûteuse et freine l’effort de construction. Faut-il pour autant l’abandonner ? Fausse bonne idée, car cela ne répondrait à aucun des problèmes réels qui sont posés. » Ce n’est pas une association de personnes handicapées qui le dit, mais Arnaud Delannay, le directeur général de la SA d’HLM Notre logis. Cette entreprise sociale pour l’habitat de la métropole lilloise gère quelque 4 500 appartements et logements. L’an passé, elle a lancé la construction de près de 300 logements.

Dans une tribune publiée sur le site de La lettre du cadre territorial, Arnaud Delannay explique pourquoi « il est souhaitable de ne pas céder sur le handicap ». Franck Seuret

À lire sur lalettreducadre.fr

À lire aussi :

- Accessibilité : les associations de personnes handicapées montent le ton pour descendre le manque d'ascenseurs

- De nouvelles normes pour faciliter l’accessibilité 

Commentaires

je tiens à remercier ce monsieur, directeur de S.A. HLM LOGIS pour son combat pour faire admettre et préconiser les aménagements des logements pour personnes handicapés...
toutefois, en terme de norme handicap, il est préconisé des ouvertures de porte à 90cm... cependant, il serait plus judicieux de prévoir des ouvertures de porte à 1m sachant que certaines personnes handicapés sont atteintes d'obésité et donc possèdent des fauteuils roulants hors normes de 87 cm de large... un passage de porte à 90cm dans ce cas là est trop peu par rapport à la marge de manoeuvre... en effet, de nos jours, de plus en plus de personnes handicapés et obèses se trouvent en difficulté même dans les appartements aménagés... il est dommage de faire des progrès dans le sens du handicap sans prévoir tous les genres de handicaps que l'on peut rencontrer et ce malheureusement pour la vie.... et l'obésité en fait partie... souvent irréversible, car causée par des dérèglements hormonaux ou autres, il est difficile de faire face à un passage de porte à 90 cm avec un fauteuil de 87 centimes d'accoudoir à accoudoir ... dans cette situation il est tout autant impossible d'utiliser les ascenseurs car les portes ne sont pas assez larges... alors s'il vous plaît, un pas de plus dans la normalisation du handicap pour faire en sorte que tout type de personnes handicapés puissent prétendre à un logement adapté pouvant leur permettre un maximum d'autonomie... merci pour votre soutien... mc

Écrit par : magalie | 11/04/2014

bonjour,merci à tous ceux qui se battent pour l'acessibilité
,le cout compte peudans la construction de logements ,qui ont une durée de vie longue
la notion de chainesd'accessibilité est plus difficile à prendre en compte
une fois des normes fixées ,construisons des appartements adaptés et relionsles à des bases de départ ou tout citoyen handicapé pourra en s'intégrand participer à la vie culturelle,sociale
on part d'un appartement ou des aménagements sont faits par le constructeur ,la personne handicapée,fait ses petits aménagements ,elle serend à sabase et s'inclue ,il est alors possible depuis cette plate forme accessible de chercher des moyens pour aller travailler pour les loisirs
il ne s'agit pas de créeer des guettos mais de mettre en commun des moyens
à nous les assos de démarcher,de montrer que c'est faisable,quele bénévolat existe ,que nous réclamons et donnons
amicalement

Écrit par : tisserand | 14/04/2014

Les commentaires sont fermés.